Fenêtre sur voisins

 »Depuis plus d’un mois, Sophia se postait chaque jour à la fenêtre du deuxième étage pour observer les nouveaux voisins. Ça l’intéressait. Quoi de mal ? Trois types assez jeunes, pas de femmes, pas d’enfants. Juste trois types. Elle avait tout de suite reconnu celui qui se rouillait le front contre la grille et qui lui avait dit que l’arbre était un hêtre. Ça lui avait fait plaisir de le retrouver là. Il avait amené deux autres types avec lui, très différents. Un grand blond en sandales et un agité en costume gris.
Elle commençait à pas mal les connaître. Sophia se demandait si les épier ainsi était convenable. Convenable ou non, ça la distrayait, ça la rassurait. Donc elle continuait.
Ils avaient constamment gesticulé pendant tout ce mois d’avril. Transporté des planches, des seaux, des sacs de trucs sur des brouettes et des caisses sur des machins. Comment appelle-t-on ces machins en fer avec les roues en dessous? Ça a un nom pourtant, oui, des diables. Des caisses qu’ils apportaient sur des diables. Bien, des travaux, donc…
Ils avaient beaucoup traversé le jardin en tous sens et c’est ainsi que Sophia avait pu apprendre leurs prénoms en laissant la fenêtre entrouverte. Le mince en noir, Marc. Le blond lent, Mathias. Et la cravate, Lucien.  Même pour percer des trous dans le mur, il gardait sa cravate. Sophia porta la main à son foulard, après tout, chacun son truc. » Fred Vargas  (Debout les morts)

3 réflexions sur “Fenêtre sur voisins

  1. Ping : Fenêtre sur voisins — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s