Prendre prétexte de peindre

 »Je me suis dit cent fois qu’une peinture, c’est-à -dire l’objet appelé peinture, n’est rien de plus qu’un prétexte, le pont entre l’âme du peintre et celle du spectateur.  » Eugène Delacroix
En y réfléchissant bien, il a raison, Eugène Delacroix. Il pose habilement la seule vraie question qui taraude l’artiste, pourquoi peindre. C’est d’ailleurs à peu près la seule question que je pose, au détour de la conversation pour ne pas obtenir une réponse convenue, à tout postulant ou postulante intéréssé(e) par l’Atelier du Jeudi. La réponse est quasi la même parmi mes élèves, à savoir ressentir le besoin de s’exprimer.
Les quelques conseils que je suis alors amenée à prodiguer, pour utiles qu’ils soient, ne viennent que souligner ce postulat. Je ne peux me substituer à la motivation, à l’apprentissage parfois ardu des techniques, aux gestes -dans un premier temps malhabiles- maintes fois répétés. -. Ainsi, Christine, si je n’ai pas la flamme, inutile d’essayer? -. A toi de voir combien brûle ta flamme.
Mon conseil.  -. On ne s’improvise pas artiste-peintre, sur une passade, une lubie, une envie d’impressionner autrui. On le devient via un désir qui titille, des rencontres ciblées, des visites d’expositions, un intérêt certain pour le domaine artistique. La peinture est plus qu’un loisir, c’est un engagement. C’est aussi une promesse de bonheur.  Souscrivez … ou passez votre chemin

50x40cm « Grand Chef sur le sentier des fleurs »

8 réflexions sur “Prendre prétexte de peindre

  1. Ping : Prendre prétexte de peindre — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  2. C’est vrai pour tous les domaines artistiques. La musique a longtemps commandé ma vie, dont je n’étais que l’exécutant en train de toujours chercher et comprendre qui j’étais. Comme tu dis, il y a des questions imposées. Pourquoi être musicien ? Parce que c’est là où je suis bien…

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime l’expression “la peinture, promesse de bonheur” ! Je ne saurais dire comment et pourquoi je me suis mis à peindre (je n’avais jamais touché un crayon ou un pinceau de ma vie) mais un jour, c’est en admirant un ciel breton que je me suis dit qu’il “fallait” que je me mette à la peinture … (pourquoi pas à la photo ? Je ne sais pas !). En tout cas, j’y trouve du du bonheur !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s