L’Eté d’or

Lorsque l’Eté s’étendra sur le monde, et que dans un midi d’Or Sous la voûte de feuilles endormies se dérouleront les rêves des arbres. Lorsque les salles de la forêt seront vertes et fraîches, et que le vent sera à l’Ouest, Reviens vers moi ! Reviens vers moi et dis que ma terre est la meilleure !

Lorsque l’Eté chauffera le fruit suspendu et de son ardeur brunira la baie. Lorsque la paille sera d’Or et l’auriculaire blanche, et qu’à la ville arrivera la moisson. Lorsque le miel coulera et la pomme gonflera, malgré le vent à l’Ouest, Je m’attarderai ici sous le soleil, parce que ma terre est la meilleure. » John Tolkien

Diptyque 30 x 60 cm  »L’Arbre aux fruits d’Or » (Galerie La vie rêvée des arbres)

3 réflexions sur “L’Eté d’or

  1. Ping : L’Eté d’or — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s