Petit moulin, mouds-moi cela vitement

 »-. Il a longtemps, bien longtemps, Yannick rencontra, au fond d’une forêt, un vieux magicien…-. Comme tu es un bon garçon, dit le magicien, je veux que tu sois heureux. Tiens, prends ce petit moulin, c’est un moulin merveilleux qui fera tout ce que tu voudras. Tu n’auras qu’à dire Petit moulin, mouds-moi cela, et mouds le vitement. Le moulin moudra la chose, jusqu’à ce que tu l’arrêtes en disant Bara-latata-baliba.

Yannick habitait une vieille hutte, car il était pauvre. -. Je pourrais bien demander au moulin de moudre une maison-. Voilà le petit moulin qui se met à moudre vite, vite, et voilà paraître la plus jolie maison qu’on ait jamais vue. Quand elle fut finie, avec ses cheminées, ses portes, ses fenêtres et même ses rideaux, Yannick s’écria Bara-latata-baliba et le moulin s’arrêta. -. Petit moulin, il me faut du bétail, et mouds-le vitement.- Et voilà le petit moulin qui se met à moudre des vaches, des boeufs, des brebis, des poules et des lapins. Yannick l’arrêta juste au moment où il finissait de moudre la queue en tire-bouchon d’un joli petit cochon rose.

Yannick se dit bientôt qu’il avait assez de choses comme cela, et il rangea le petit moulin dans une armoire de sa jolie maison. » Sarah Cone Bryant (Comment raconter des histoires à nos enfants)

3 réflexions sur “Petit moulin, mouds-moi cela vitement

  1. Ping : Petit moulin, mouds-moi cela vitement — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s