Les couleurs de la pampa

 »-. Nous découvrons un pays plat, dont l’horizon forme comme un cercle parfait de couleur bleue brumeuse, ou le dôme bleu cristal du ciel repose sur l’horizontale verte du monde. Vert à la fin de l’ automne, vert en hiver et au printemps, mais non point le vert de la pelouse, ou le vert des prés…

En certains endroits, aussi loin que porte le regard, on ne voit que de denses masses de carlines, ou artichauts sauvages, qui délimitent des pans de couleur d’un vert bleuté ou vert gris. Y fleurit, dans cette grande étendue verte, le chardon Marie géant, plante aux fleurs panachées vertes et blanches.- » W. H. Hudson, décrivant la pampa argentine, il y a plus d’un siècle

4 réflexions sur “Les couleurs de la pampa

  1. Ping : Les couleurs de la pampa — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre à Nemesis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s