Les quatre saisons des dictons

-Au jour de l’an, les jours croissent d’un repas du coq.-

-Quand la Chandeleur est claire, l’ours sort de sa tanière, fait trois bonds, se lèche la patte et se renferme pendant quarante jours encore. -Pour la Saint- Blaise, le froid monte sur l’âne.

-Poireau, figue et sermon, à Paques, ne sont plus de saison. -Avril froid donne pain et vin, si mai est froid, il moissonne tout.

-Pour la Sainte-Madeleine, les noix sont pleines. -Au mois de juillet, ni femme ni choux, car ils sont aussi épuisants l’un que l’autre. -Àu mois de septembre, la lampe à queue est à suspendre.

-A la Saint-Michel, les figues sont pour les oiseaux. -A la Saint -Martin, remplis tes tonneaux et bouche ton vin. -A Noel avec tes parents, à Paques avec ton curé.

2 réflexions sur “Les quatre saisons des dictons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s