C’était une femme si respectable…

 »’-. Je suppose que nous devons croire l’histoire extraordinaire que nous a racontée la jeune fille à propos de la toquade de sa tante ? Pour ma part, c’est le seul point qui me laisse perplexe. Cette femme avait l’air si respectable

-. Il n’y a rien d’extraordinaire à cela. C’est une chose tout à fait courante. Si vous lisez attentivement les journaux, vous verrez qu’il arrive souvent qu’une femme respectable de cet âge quitte son mari après vingt ans de mariage et abandonne parfois même de nombreux enfants pour unir sa vie à celle d’un homme beaucoup plus jeune qu’elle.

Vous admirez les femmes, Hastings, vous vous prosternez devant toutes celles qui sont jolies et ont le bon goût de vous sourire. Mais vous n’entendez absolument rien à la psychologie féminine. A l’automne de sa vie arrive toujours un moment de folie où une femme aspire à vivre une aventure romanesque… avant qu’il ne soit trop tard. Et celle-ci ne fait certainement pas exception à la règle parce qu’elle est l’épouse d’un respectable dentiste de province ! »Agatha Christie (Le mystère des Cornouailles)

4 réflexions sur “C’était une femme si respectable…

  1. Ping : C’était une femme si respectable… — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  2. Ping : C’était une femme si respectable… – Physique chimie science

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s