Le passager clandestin dans la malle en osier

 »-.Tout à coup, il se sentit soulevé dans sa malle, emporté, ballotté à bout de bras d’hommes, et jeté dans un trou sombre à l’odeur de rance et de charbon. Il devina qu’il se trouvait dans la soute du grand bateau blanc, il se rendormit.

Une discussion assez vive le réveilla. Par les minuscules fentes de l’osier, il découvrit les acteurs de la scène qui se jouait tout près de lui. De toute évidence le capitaine du navire et son quartier-maître étaient descendus dans la soute, et discutaient avec le soutier. Sylvain reconnut le capitaine et le quartier-maître aux galons de leurs casquettes respectives. Quant au soutier, c’était une sorte de Quasimodo à cheveux roux noir de poussière de la tête aux pieds, avec des sourcils brûlés.

La discussion tournait autour des règles d’une partie de cartes qu’on allait disputer ici-même. Avec terreur, Sylvain réalisa que les trois personnages allaient s’installer sur sa malle pour leur jeu. Le soutier battit les cartes, le quartier-maître coupa, le capitaine distribua… la première partie de poker commençait. Sylvain ne perdait pas une miette du jeu. Par en-dessous, il découvrait les cartes avant les joueurs eux-mêmes. Il perçait tous leurs coups de bluff, à ce jeu le capitaine était le plus fort. Et leurs coups de triche, à ce jeu le soutier l’emportait. Il entendait toutes les annonces, toutes les mises… mais à ce poker-là, on ne jouait ni pièces d’or, ni coquillages, ni allumettes, on misait des vies humaines ! » Pierre Dumousseau (A pas contés)

4 réflexions sur “Le passager clandestin dans la malle en osier

  1. Ping : Le passager clandestin dans la malle en osier — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s