C’est l’histoire d’une grenouille au fond d’un puits…

 »-. Lors de mon entretien d’embauche, on me demanda de résoudre une énigme : une grenouille tombe dans un puits de cinquante mètres de profondeur, et ne peut en sortir qu’en remontant la paroi. Elle progresse de trois mètres par jour, mais glisse de deux mètres toutes les nuits. Dans ces conditions, combien lui faudra-t-il de jour pour s’extraire du puits ? Amélie L., 12 ans « La grenouille au fond du puits« , crayons de couleur – Charlie était persuadé qu’elle n’y arriverait pas, parce qu’une grenouille qui fait une chute de cinquante mètres est fichue de tout façon. La réponse de Paul s’inspirait de l’histoire de Thalès, un philosophe tombé dans un puits en observant les étoiles. Gil, lui, affirma qu’on n’avait jamais entendu parler d’une grenouille remontant les parois d’un puits. Et puis, quel rapport avec le développement des logiciels au Texas ? La bonne réponse, je crois, est qu’il faut quarante-huit jours, soit deux de moins que ce qui nous vient spontanément à l’esprit. Que la grenouille avance d’un mètre par jour est une évidence. Mais, le quarante-huitième jour, après trois mètres, elle se retrouve sur la margelle du puits. Ne glissant plus des deux mètres habituels, elle est sauvée… » Ian Cadwell et Justin Thomason (La règle de quatre)

3 réflexions sur “C’est l’histoire d’une grenouille au fond d’un puits…

  1. Ping : C’est l’histoire d’une grenouille au fond d’un puits… — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s