Charrier de l’eau dans des seaux…

 »-… Et il m’a dit qu’en Amérique personne n’avait besoin de transporter de l’eau dans des seaux. Il m’a affirmé que dans ce pays tout le monde a de l’eau dans sa maison, qui coule par des tuyaux. Et il paraît qu’ils ont, là-bas, une pièce spéciale, où ils reçoivent tout l’eau qu’ils veulent, et qu’ils appellent une salle de bains.

Le plus jeune moine ouvrit des yeux ronds. -. De l’eau dans les maisons ? Et dans une pièce spéciale ? Il s’est moqué de toi ! C’est trop beau pour être vrai ! J’aimerais bien que cela existe ici ! Mais on ne peut pas croire les récits de ces voyageurs, ils racontent n’importe quoi. Un marchand m’a affirmé un jour que, dans certains pays, ils ont de la lumière aussi vive que le jour, qu’ils gardent dans des flacons de verre et qui transforme la nuit en jour.

-. Certainement, dans ce pays d’Amérique, ils ont beaucoup de choses admirables. Par la dent de Bouddha, c’est un grand miracle. Depuis des années, je charrie de l’eau dans des seaux, par ce sentier escarpé, et j’ai l’impression que mes jambes sont usées jusqu’aux genoux. » T Lobsang Rampa (Les clés du Nirvana)

3 réflexions sur “Charrier de l’eau dans des seaux…

  1. Ping : Charrier de l’eau dans des seaux… — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s