Divagations chirurgicales

 »-. Cher collègue. D’après mes dernières expériences, j’ai pu conclure, à coup sûr, que la bêtise est un gaz qui, lentement et sûrement, détruit l’organisme humain. Que ce soit en politique, dans les affaires économiques et culturelles, les signes se multiplient d’une manière inquiétante, précurseurs d’une catastrophe inexorable qui conduit à l’anéantissement de l’humanité.

J’ai fait une découverte extrêmement intéressante à ce sujet. Il existe dans le cerveau humain une minuscule soupape qui peu à peu perd son étanchéité, ce qui provoque l’échappement de ce gaz dont la propriété essentielle consiste à neutraliser la raison et la logique. Pour sauver l’humanité, il suffit d’une très légère intervention chirurgicale, à cerveau ouvert, pour rétablir l’étanchéité de cette soupape. Après quoi, l’être humain est capable de connaître un bonheur paradisiaque. Je ne vais pas tarder à pratiquer cette intervention, et me permettrai, cher et honoré collègue, de vous tenir au courant…- » Konsalik (Médecin des esprits perdus)

4 réflexions sur “Divagations chirurgicales

  1. Ping : Divagations chirurgicales — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s