L’Enfer et le Paradis

-. L’on demande à un sage chinois de donner sa vision du Paradis et de l’ Enfer, vaste programme…

-. En Enfer, dit-il, je vois des hommes attablés devant des plats de riz, mais ils meurent de faim. Car leurs baguettes sont longues de 2 mètres et inutilisables pour se nourrir.

-. Au Paradis, je vois ces mêmes hommes attablés, utilisant les mêmes baguettes. Chacun nourrit celui qui est en face de lui. Altruisme, ou solidarité ?

2 réflexions sur “L’Enfer et le Paradis

  1. Ping : L’Enfer et le Paradis — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s