Le cerf-volant et le papillon

Là-haut, là-haut, haut dans le ciel, un grand cerf-volant se gaussait ouvertement d’un pauvre papillon. -. L’on dit que je te ressemble, cependant je vole si haut, tandis que tu butines sur le sol. Je te vois tel un point minuscule. Papillon, petit papillon, ne voudrais-tu être moi ?

. Je ne vole pas bien haut, mais je vais où bon me semble. Je ne suis pas, comme toi, relié à un cordon, paradant au gré et à la fantaisie de mon maître. Je ne t’envie pas, bien au contraire. Je garde ma place, garde ta ficelle !-. D’aprés Le Cerf-Volant, de l’écrivain Ivan Andréivitch Krilov

6 réflexions sur “Le cerf-volant et le papillon

  1. Ping : Le cerf-volant et le papillon — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s