Elémentaire, mon cher Maigret !

 »-. Les gros yeux du commissaire Maigret étaient tout pleins de naïveté. N’empêche qu’il prenait tout bonnement la direction de l’enquête, sans en avoir l’air.

1. Lundi, Graphopoulos demande la protection de la police parisienne. 2. Mardi, il essaie de brûler la politesse à l’inspecteur chargé de veiller sur lui. 3. Mercredi, après avoir pris un billet pour Londres, il en prend un pour Berlin et il descend à Liège. 4. Il ne paraît pas connaître la ville et il échoue au cabaret le Gai- Moulin, où il ne fait rien d’extraordinaire.

5. Au moment où je sors en compagnie de la danseuse, il y a quatre personnes dans le cabaret, Chabot et Delfosse, cachés dans l’escalier de la cave, le patron et Victor dans la salle. 6. Quand je reviens, le patron et Victor s’en vont et ferment les portes. Chabot et Delfosse, d’après eux, sont toujours là.

7. Les jeunes gens prétendent qu’ils sortent de la cave un quart d’heure après la fermeture et qu’à ce moment Graphopoulos est mort. 8. Si c’est exact, le crime a pu être commis pendant que je faisais un bout de chemin avec la danseuse. Dans ce cas, les coupables seraient le patron et Victor. 9. Si c’est faux, le crime a pu être commis à ce moment par Chabot et Delfosse eux-mêmes.

10. Chabot ment peut être et dans ce cas, rien ne prouve que le drame a eu lieu au Gai-Moulin. 11. L’assassin a pu transporter lui-même le corps, mais il est possible que ce transport ait été assuré par quelqu’un d’autre.12. Le lendemain, Adèle la danseuse est en possession de l’étui à cigarettes, mais elle prétend qu’il lui a été donné par Delfosse. 13. Les témoignages du patron, de la danseuse et de Victor concordent pour réfuter les allégations de Chabot. » Georges Simenon (La danseuse du Gai-Moulin)

PS. Vous avez toutes les informations nécessaires pour trouver le coupable. Simplissime, mon cher Maigret !

4 réflexions sur “Elémentaire, mon cher Maigret !

  1. Ping : Elémentaire, mon cher Maigret ! — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  2. Ping : Elémentaire, mon cher Maigret ! — L’atelier peinture de Christine | Life Park

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s