Cinq filles à marier

 » »-. Mais prenez garde, Miss Lizzy, si vous vous entêtez à repousser toutes les demandes qui vous sont adressées, vous finirez vieille fille et je ne sais pas qui vous fera vivre lorsque votre père ne sera plus là. Ce n’est pas moi qui le pourrai, je vous en avertis. »

 »-. Savez-vous, mon cher ami, dit un jour Mrs Bennet à son mari, que Netherfield Park est enfin loué – . Mr Bennet répondit qu’il l’ignorait. -. Eh bien, c’est chose faite je le tiens de Mrs Long qui sort d’ici. Mr Bennet garda le silence. -. Vous n’avez donc pas envie de savoir qui s’y installe !- s’écria sa femme impatientée. Eh bien, mon ami, à ce que dit Mrs. Long, le nouveau locataire de Netherfield serait un jeune homme très riche du nord de l’ Angleterre- » Jane Austen ( Orgueil et préjugés)

P. S. -Mrs. Bennet a cinq filles à marier, dans l’Angleterre du début du dix-neuvième siècle, ceci explique peut-être cela…

4 réflexions sur “Cinq filles à marier

  1. Ping : Cinq filles à marier — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  2. Ping : Cinq filles à marier — L’atelier peinture de Christine | Life Park

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s