La ronde des chaussettes dépareillées

C’est chez moi une constante, qui revient sans crier gare, les chaussettes disparaissent entre panier à linge et machine à laver. Ou, plus exactement, elles se dépareillent, perdent leur jumelle, leur alter-égo. Ce mystère me taraude, avec d’autant plus d’acuité que ma buanderie fait également office d’atelier de peinture. De là à mettre en scène les chaussettes récalcitrantes, il n’y avait qu’un pas à faire. -. Dis, Christine , tu exagères, ce sujet est trop trivial pour le mettre en tableau. -. Et pourquoi donc, cette scénette du quotidien me séduit bien, sous réserve de choisir un angle artistique qui la sorte de la banalité.

-. Certes, pourquoi pas, mais que faire ensuite de cette oeuvre, marginale dans ta galerie ?-. Élémentaire ! Je vais l’intégrer dans mon nouveau quadriptyque  » Les contes de la nursery »…- Par quel tour de passe-passe ? – En accrochant lesdites chaussettes devant la cheminée, tel un conte de Noël anglais que j’ai lu jadis et qui me trotte encore dans la tête.

Mon conseil. -. Même l’objet le plus banal, le paysage le plus conventionnel, la scène la moins originale peuvent être mis en peinture. Il s’agira alors de sortir du cadre académique, d’opter pour un cadrage hors-champ, une perspective en contre-plongée, un angle intéressant, pour lui donner du caractère. Le comble de la banalité serait de traiter banalement un thème banal. –. Pour sublimer un pot de fleurs, une bonne bouteille accompagnée de son verre à dégustation, une paire de bottes de pluie ou un arc-en-ciel, miser sur un décor décalé.

Euréka, j’ai compris ! Pour peindre un thème simple, on fait original, pour peindre un thème original, on fait simple… Bravo !

6 réflexions sur “La ronde des chaussettes dépareillées

  1. Ping : La ronde des chaussettes dépareillées — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s