Guérir la maladie d’amour

 »-. Monsieur, c’est une grande et subtile question entre docteurs de savoir si les femmes sont plus faciles à guérir que les hommes. Je vous prie d’écouter ceci, s’il vous plait. Les uns disent que non, les autres disent que oui, et moi je dis que oui et non. D’autant que l’incongruité des humeurs opaques qui se rencontrent au tempérament naturel des femmes, étant cause que la partie brutale veut toujours prendre empire sur la sensitive, on voit que l’inégalité de leurs opinions dépend du mouvement oblique du cercle de la lune. Et comme le soleil, qui darde ses rayons sur la concavité de la terre, trouve…

. Oh, laissez-moi faire, j’ai des remèdes pour tout, et notre apothicaire vous servira pour cette cure. Vous voyez que l’ardeur qu’elle a pour ce Léandre est tout à fait contraire aux volontés de son père, et qu’il n’y a point de temps à perdre, que les humeurs sont fort aigries, et qu’il est nécessaire de trouver promptement un remède à ce mal, qui pourrait empirer par le retardement. Pour moi, je n’en vois qu’un seul, qui est une prise de purgatif, que vous mêlerez comme il faut de deux drachmes de matrimonium en pilules. Peut-être fera-t-elle quelque difficulté à prendre ce remède. » Molière (Le médecin malgré lui)

4 réflexions sur “Guérir la maladie d’amour

  1. Une très belle peinture, avec une teinte claire d’ironie.
    Ici en Roumanie, cependant, un nombre pair de fleurs signifie le deuil. Vous pouvez offrir un nombre pair de fleurs uniquement lors des funérailles ou des commémorations.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s