Dis, Christine, combien de temps pour ce tableau ?

Ah, ah, voilà une question que rarement l’on me pose… il m’est d’ailleurs difficile d’y répondre, compte tenu de mon organisation. Je peins rapidement, car mon médium, l’acrylique, m’y autorise et même m’y encourage, et j’ai souvent plusieurs tableaux en cours d’éxécution, pour à la fois ne pas me lasser du même sujet et laisser aux idées le loisir d’imprimer leur fantaisie. De plus, je travaille par (longues) intermittences.

80x80cm « Cantates profanes Carmina Burana »

Mon interlocuteur insiste et me désigne ce qu’il considère probablement comme le summum de la patience, à savoir un quadriptyque haut en couleurs et rehaussé de détails. –. Combien d’heures ? -. Voyons… au moins une vingtaine, pour ces quatre tableaux accolés…-

A vrai dire, je n’en sais trop rien, j’ai donné un chiffre non pas au hasard, mais  »à la louche ». Si je compte la préparation des quatre toiles soit la peinture de fond, une rapide esquisse à la craie reprise un peu plus finement au marqueur à l’alcool, puis la mise en peinture avec ajout de morceaux de papier collés, j’en suis déjà à plusieurs heures, entrecoupées de pauses thé et café durant le temps de séchage. Puis, il va me falloir peindre les seize tranches de ces quatre toiles, les assembler par collage. Une fois l’oeuvre  »sur pied », soit 80 x 80 cm tout de même, les quatre morceaux peints à la fois ensemble et séparément se devront d’être unifiés, probablement par une ou deux couches supplémentaires de petits points ou de glacis. Il faut vernir. Ouf, on installe un système d’accrochage, on signe, on souffle, on présente au public. Vingt heures, j’avais dit vingt heures ?

Mon conseil. -. Certes, un artiste, emporté par sa passion, ne compte pas son temps. Toutefois, c’est une évidence, mieux vaut être rapide si l’on veut être productif. -. Recenser et préparer à l’avance le matériel nécessaire permet de gagner un temps précieux. De même, laisser l’oeuvre en cours sur le chevalet, en attente de…-. Certains tableaux vont très vite, d’autres traînassent en atelier, ce qui généralement ne donne pas grande indication sur leur qualité artistique à venir. -. Ne pas compter dans le temps d’exécution toute la phase préliminaire qui consiste à  »penser » son oeuvre, ça, c’est du bonus...

4 réflexions sur “Dis, Christine, combien de temps pour ce tableau ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s