Lorsque l’enfant paraît

 »-. Au petit matin du 28 février, elle fut réveillée par quelques douleurs. Elle appela aussitôt la tante Marie, qui décréta que ce n’était rien, puisque le docteur avait annoncé la naissance d’une fille pour la fin du mois de mars. Puis elle ralluma le feu pour mettre en route une tisane. Mais la patiente affirma que les docteurs n’y comprenaient rien, et qu’elle voulait retourner tout de suite à Aubagne. -. Il faut que l’enfant naisse à la maison ! Il faut que Joseph me tienne la main ! Marie, Marie, partons vite ! Je suis sûre qu’il veut sortir!

La douce Marie essaya de la calmer, avec du tilleul et des paroles. Mais Augustine repoussa la tasse à fleurs, et se tordit les mains en pleurant à grosses larmes. Alors la tante Marie alla frapper aux volets d’un voisin, qui possédait un boghey et un petit cheval. C’était une époque bénie, où les gens se rendaient service, il n’y avait qu’à demander. Le voisin attela son cheval, la tante enveloppa Augustine dans des châles, et nous voilà partis au petit trot, tandis que sur la crête des collines la moitié d’un grand soleil rouge nous regardait à travers les pins.

Mais arrivant à La Bédoule, qui est tout juste à mi-chemin, les douleurs recommencèrent et la tante, à son tour, s’affola. Elle serrait ma mère emmitouflée dans ses bras et lui donnait des conseils. -. Augustine, retiens-toi-, car elle était vierge. Mais Augustine toute pâle ouvrait des yeux noirs énormes et transpirait en gémissant.

Heureusement, nous avions franchi le col et la route descendait sur Aubagne. Le voisin desserra son frein, qu’on appelait la mécanique, et fouetta le petit cheval, qui n’eut qu’à se laisser emporter par le poids de l’équipage. Nous arrivâmes juste à temps et Mme Negrel, la sage-femme, vint en hâte délivrer ma mère, qui avait enfin planté ses ongles dans le bras puissant de Joseph. » Marcel Pagnol ( La gloire de mon père)

3 réflexions sur “Lorsque l’enfant paraît

  1. Ping : Lorsque l’enfant paraît — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s