L’antique ville au détour du chemin

 »-. On pourrait croire d’abord qu’il ne s’agit pas d’une cité en ruines, mais d’un gigantesque éboulis de pierres grises et ocres, d’un éclatement de rochers auxquels l’érosion séculaire des pluies et des vents aurait, par une singularité de la nature, donné figure de ruines. Quelques rares végétaux y entremêlent leurs tâches sombres, mais il semble que les ruines aient gardé assez de puissance pour s’opposer à l’avance des ronces et des lianes, c’est-à-dire à la reconquête de la terre. Dans leur éparpillement et leur bouleversement, elles se dressent, elles se pressent les unes contre les autres, défendent farouchement leur intégrité, dernières gardiennes de l’empire disparu, ayant mission d’éternité.

Cependant, ce sable, cette blancheur ocrée sur le sol entre les dalles, on voit bien que c’est de leur lente décomposition qu’il se gonfle, années après années. Mais aujourd’hui, ce sont bien encore des contours de murs qu’on distingue de si haut. A force d’errer au-dessus de cette grande surface pierreuse, l’oeil reconnaît le quadrillage des rues, des piliers ici et là, des restes de portiques. Et, tout au bout de cette longue allée qui la traverse d’ouest en est, un bâtiment presque intact, le temple de marbre sans doute.

Il faudrait demeurer des heures en silence pour se pénétrer de l’étrangeté des lieux. Certainement, oui alors, on éprouverait comme une angoisse ardente le désir de la connaissance de la Ville. » Monique Flepp (Cordoba)

2 réflexions sur “L’antique ville au détour du chemin

  1. Ping : L’antique ville au détour du chemin — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s