Des muscles zygomatiques jusqu’aux glandes lacrymales…

J’enrage, encore un événement local supprimé, avec exposition-concours de peintures à l’appui. Ce temps fort, en tout début d’automne, lance habituellement la saison événementielle dans notre territoire rural. Laquelle représente un marqueur fort, une reprise de contacts, un intérêt renouvelé, pour qui pratique la culture, s’y intéresse ou y fait, et c’est tout à son honneur, office de badaud. Une rage à peine contenue me submerge, depuis les muscles zygomatiques qui conditionnent mon sourire, jusqu’à mes glandes lacrymales, que mon désappointement titille.

Halte là ! Pays France, mon beau pays, dans l’indifférence générale, ta culture fout le camp ! Tes élèves ne sont plus instruits, tes cathédrales brûlent, tes chanteurs restent muets, tes acteurs jouent devant demi-public, tes festivals ne tiennent qu’à la bonne volonté du prince qui nous gouverne. Tout ce petit peuple de précaires désargentés, ces artistes qui vivent de leur pinceaux, ces animateurs sans cause à promouvoir, ces musiciens sans lieux dédiés, ces danseurs sans contrats et sans objectifs, ces acrobates sur la corde raide… J’en passe, et des meilleurs, ils se reconnaîtront comme victimes collatérales dans ma vision alarmiste, triste, soucieuse et, pour une fois, largement pessimiste, du monde qui nous accable de ses bons soins. Aux larmes, citoyennes et citoyens !

5 réflexions sur “Des muscles zygomatiques jusqu’aux glandes lacrymales…

  1. Ping : Des muscles zygomatiques jusqu’aux glandes lacrymales… — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s