La terre tremble en pays nippon

La terre se remit à gronder. La deuxième secousse commença. Elle fut plus violente. La terre s’entrouvrit à l’autre bout du plateau et la crevasse béante se dirigea vers eux à une incroyable vitesse, passa à cinq pas et poursuivait sa course. Blackthorne vit Toranaga et Mariko au bord de ce gouffre. Il vit, comme dans un cauchemar, Toranaga vaciller. La terre tremblait comme une feuille dans la rafale. La crevasse faisait vingt pas de profondeur sur dix de large. Une odeur de mort s’en dégageait. De la boue et des rochers tombèrent dans cet abîme, emmenant Toranaga et Blackthorne dans leur chute. A moitié assommé, Toranaga planta ses orteils dans la paroi et, tiré par Blackthorne, se hissa hors de la crevasse. Ils s’étendirent tous deux sur le sol, haletants, enfin saufs.

A ce moment-là, une autre secousse se produisait. La terre se rouvrit. Mariko hurla, en essayant de se mettre hors champ, mais cette nouvelle crevasse la happa. Blackthorne rampa jusqu’au bord. Les secousses mineures le déséquilibraient. Il vit Mariko qui tremblait sur une corniche, quelques pas en dessous. L’ouverture faisait trente pas de profondeur. Il se laissa glisser. La boue et les pierres l’aveuglaient. Il saisit Mariko, la poussa à l’abri sur une autre corniche. Une nouvelle secousse fit s’effondrer la corniche. Ils étaient perdus. La main de fer de Toranaga agrippa alors la ceinture de Blackthorne, stoppant ainsi leur descente aux abîmes.  » James Clavel (Shogun)

3 réflexions sur “La terre tremble en pays nippon

  1. Ping : La terre tremble en pays nippon — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s