Science fiction

 »-. Ecoute ! -. Qu’y a-t-il ? – . Je n’entends absolument rien. -. Justement. C’est tellement silencieux. Pas de circulation, pas de klaxons. Rien du tout. -. Il est arrivé quelque chose, allume la télé.

... trente ou quarante gratte-ciels se sont effondrés, et les morts et les disparus se comptent déjà par dizaines de milliers… Les survivants quittent la ville et s’enfuient dans toutes les directions… Pourtant il règne un calme étrange, principalement parce que les gens ont du mal à croire ce désastre si soudain…

Gros plan d’un homme d’un certain âge, en pleurs. -. Je sors de l’immeuble… Ma femme est juste derrière moi, dans le hall… Et puis des briques commencent à tomber. J’entends ce fracas… je me retourne, et l’immeuble a disparu, complètement disparu. Pas de décombres, rien du tout. Comme s’il n’avait jamais été là.

Interview d’un expert en sismologie, le visage austère, parlant depuis Santa Cruz, Californie, par liaison satellite. -… Le plus singulier, c’est la façon dont les gratte-ciels semblent s’être enfoncés dans le sol… Ne laissant pas de montagnes de décombres, ni de structures à demi effondrées… S’il était possible d’expliquer autrement ce qui vient de se passer, je dirais que ce n’était pas du tout un tremblement de terre, mais un genre totalement différent de phénomène naturel. » Graham Masterson (L’ombre du Manitou)

3 réflexions sur “Science fiction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s