Vincent, je l’aime tellement…

 »-. Je ne peins rien d’autre que des grands tournesols… Le tout dans une symphonie de bleus et de jaunes. Je travaille chaque matin depuis le début du soleil. En effet, les fleurs fanent vite et je dois peindre en une seule étape »(Lettre de Vincent Van Gogh à son frère Théo) » Douze 🌻 dans un vase bleu » a été peint à Arles en 1888, il fait partie d’une série de quatre tableaux. Initiateur de la peinture moderne, celui qui signait  » Vincent’‘ affectionnait un style rapide, sans beaucoup de corrections. Il reproduisait ainsi, avec son âme tourmentée, l’essentiel. Et surtout les sentiments qu’il ressentait intensément.

-. Christine, j’aime tant l’univers de Van Gogh, je voudrais m’attaquer à ses célèbres 🌻. -. Aïe ! Comment te dire, comment t’expliquer sans te peiner ni te décourager qu’on ne plagie pas si facilement une oeuvre typée, marquée de l’esprit tourmenté de son créateur. Car il souffrait de dépression et d’hallucinations, sans pour autant quitter son pinceau. -. Alors, peut-être, m’en inspirer ? -. T’en inspirer très librement. Attention, les jaunes, les bleus, les verts vibrants de Vincent n’appartiennent qu’à lui…

Mon conseil. – . Il est tentant, pour un débutant, également pour un peintre confirmé, de copier les impressionnistes, plus faciles à appréhender que les artistes plus classiques. Je conseille à mes élèves de s’inspirer de leurs sujets, tout en conservant leur propre technique, leur propre style, on ne s’improvise pas copiste, ni d’ailleurs faussaire. -. Les œuvres de Vincent n’eurent, de son vivant, aucun succès. Est-ce aussi pour cela que ce personnage atypique nous tient tant à cœur, pour son talent assorti du scepticisme et de l’incompréhension de ses contemporains ? Voilà qui rassure tant mes débutants…

-Le vase est bleu, les fleurs sont jaunes, ce ne sont même pas des tournesols… et , modestement, je signe Christine…-

2 réflexions sur “Vincent, je l’aime tellement…

  1. C’est très vrai ce que tu dis, et très clair. En fait, pourkoi on peint ? Pour se connaître, se précéder, se suivre? Est-ce que ça a une fonction thérapeutique ou analytique? Sans doute un peu. C’est une partie plus ou moins importante du puzzle que la couleur couvre et dévoile à la fois.
    J’adore le jaune et l’orangé. Je sais pourquoi, et je ne le dirais pas. Mais je l’inclue à des instants précis ds l’écriture, et de le lire, laisse entendre la fonction de cette couleur chez le bonhomme.
    -Ca te dit de manger des tournesols ce soir? Il y a de très frais au frigo.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s