Gare à ton scalp !

 »-. Les Iroquois, gagnés par les présents des Anglais, faisaient quelquefois des courses jusqu’aux portes de Montréal. Ils entraient dans le pays par pelotons, se tenaient cachés dans les bois pendant le jour, se rassemblaient la nuit, et venaient fondre sur quelque village. Ils le pillaient, puis se retiraient promptement avec leur butin, après avoir mis le feu aux choses qu’ils ne pouvaient emporter. Mais ils avaient grand soin, surtout, de ne pas oublier les chevelures de ceux qu’ils avaient tués.

Je les ai souvent vu couper de ces chevelures, et sans contredit ils s’y prennent plus adroitement que les barbiers d’Europe pour ne point perdre de cheveux, puisqu’ils les arrachent en même temps que la peau du dessus du crâne. Ils étendent ces peaux sur de petits cercles d’osier, et les conservent précieusement. Voilà les drapeaux qu’ils aiment à prendre sur leurs ennemis.

Il faut voir de quel œil on regarde ces trophées chez les Iroquois. On juge de leur courage par la quantité de chevelures qu’ils possèdent. Ils sont honorés et respectés à proportion, sans toutefois que la gloire d’un père qui sera distingué des autres par son courage influe le moins du monde, comme en Europe, sur un fils qui paraîtra indigne de lui. La troupe d’Iroquois qui se faisait le plus redouter avait pour chef un sauvage des plus célèbres. Il aurait pu, lui seul fournir en cheveux le perruquier de Paris le plus achalandé. C’était la terreur du Canada.’‘ Lesage (Les aventures du chevalier de Beauchêne)

Une réflexion sur “Gare à ton scalp !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s