Visite aux enfers

 »-. En fin d’après-midi, Reith s’en alla visiter ce qui avait été le palais de Naga Goho. Le petit groupe gravit le chemin tortueux que surplombait la lugubre architecte de l’édifice. Il traversa la cour humide et froide, entra dans la salle centrale où s’entassaient les richesses bien-aimées de l’ancien maître des lieux : bancs et tables massifs, tapis et tapisseries, lampes montées sur trépied, plats et urnes que recouvrait déjà une couche de poussière. Au-delà se succédaient des pièces où régnait une odeur d’effets sales et d’onguents aromatiques. Le cadavre de la concubine de Naga Goho gisait toujours là où Reith l’avait découvert. Les six hommes se hâtèrent de rebrousser chemin.

Le soleil était bas sur l’horizon quand ils quittèrent le lugubre palais. Dans la cour, Reith nota une petite porte encastrée au fond d’une niche. Il la poussa et découvrit un escalier de pierres. Des profondeurs montait une nauséabonde odeur de moisissures, de putréfaction, d’immondices, et quelque chose d’autre aussi. Des effluves lourds et musqués. En les respirant, Reith sentit ses cheveux se dresser sur son crâne. -. Les oubliettes, laissa tomber laconiquement Anacho. Ecoute ! » Jack Vance (Le Chasch)

Une réflexion sur “Visite aux enfers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s