Le dogme des sous-hommes

 ».-. . Ce garçon, me semble-t-il, a parlé de la Terre… Une planète lointaine. Il tapota son embryon de nez du bout de son doigt, un doigt blanc et démesuré. Je le croirais presque si tu n’avais pas un physique de sous-homme, ce qui rend cette hypothèse absurde.

-. La Terre est le berceau des hommes, nous sommes des hommes véritables, toi tu es un monstre ! -. Qu’est-ce que cela veut dire ?Serait-ce le dogme d’un nouveau culte des sous-hommes ?Pour moi, cela ne fait pas la moindre différence.

. Explique nous, comment les hommes sont-ils arrivés sur Tschaï ? -. C’est une histoire bien connue, et sans aucun mystère. Le Grand Poisson a pondu un oeuf sur Sibol, son monde natal. L’oeuf a échoué sur la plage de Remura. L’une de ces moitiés roula sous la lumière du soleil et elle devint le Dirdir. L’autre était à l’ombre et donna naissance à l’Homme- Dirdir.

  • Intéressant. Mais qu’en est-il des Hommes- Chasch, et de moi même ? – . Les fugitifs, les criminels, les rebelles, les aberrations biologiques, qui trouvèrent asile dans les marais, se sont croisés pour donner les sous-hommes. Et voilà. -. Parle donc de la terre à cet imbécile, fais-lui toucher du doigt son ignorance ! » Jack Vance (Le Chasch)

Une réflexion sur “Le dogme des sous-hommes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s