Repas en famille

 »-. Aucun enfant n’est autorisé à parler avant le dessert. Et il faut se tenir droit. Les avant-bras posés sur l’angle de la table, en aucun cas les coudes. Avant de boire, il convient d’essuyer sa bouche pour ne pas souiller le bord du verre. On doit tenir couteaux, fourchettes et cuillères d’une main délicate. Madeleine, qui adore les sauces, d’où sa tournure rondouillarde, ne manque jamais d’écoper une réprimande quand ses doigts se souillent à éponger le jus du plat :-. Une jeune fille bien élevée doit piquer un morceau de pain sur sa fourchette, je te l’ai dit cent fois, mais avec toi cent fois ne suffisent pas.-

Ces principes éducatifs s’appuient aussi sur le respect absolu du pain, acte de communion chrétienne, levain du partage. Il est posé au centre de la table, à la place du roi, rayonnement sur chacun des convives. On le rompt mais ne le coupe jamais avec un couteau, et les restes sont consommés jusqu’à la dernière miette, en aucun cas jetés aux ordures. -. Madeleine, une nouvelle fois, le poulet se déguste à la pointe du couteau, pas avec les doigts comme le font les souillons. Jamais donc tu ne sauras, ma pauvre fille ! » Gérard Getter-Baron (Les Maîtres du Temps)

2 réflexions sur “Repas en famille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s