Rencontre extraterrestre

..-. Un fracas de moteur l’arracha à sa torpeur. Un autre appareil tombait du ciel. Un engin volant qui, à l’instar du premier, était un défit aux règles de l’aérodynamique. Il se composait de trois ponts, d’une rotonde centrale, d’un balcon de bois noir et de cuivre, d’une proue en volute, de coupoles d’observation percées de meurtrières et d’un aileron vertical frappé d’un emblème noir et or.

Tandis que le vaisseau tournait en rond, ceux qui en occupaient les ponts examinaient sa vedette avec une fastidieuse minutie. Les uns étaient des créatures non-humaines de haute taille, maigres, glabres, d’une pâleur de parchemin, au maintien à la fois sévère, languissant et élégant. Les autres, apparemment leurs subordonnés, étaient des hommes, bien qu’ils eussent les mêmes membres et le même torse crème, le même visage allongé de mouton, le même crâne chauve, les mêmes attitudes affectées et contrôlées. Tous portaient des costumes compliqués pleins de rubans, de volants et de bouillons. Reith apprendrait par la suite que les non-humains étaient les Dirdir et leurs vassaux les Hommes-Dirdirs. » Jack Vance (Le cycle de Tschaï)

4 réflexions sur “Rencontre extraterrestre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s