Initiatique

 »-. A la pleine lune, dans la Kiva des Antilopes, des secrets allaient être dits, des secrets allaient être accomplis et endurés. Ils allaient descendre dans la Kiva, gamins, et en ressortir, hommes. Les gamins avaient tous peur et étaient en même temps impatients.

Enfin le jour était venu. Le soleil se coucha, la lune se leva. Il alla avec les autres. Des hommes se tenaient debout, droits, à l’entrée de la Kiva. L’échelle s’enfonçait dans les profondeurs éclairées de rouge. Déjà les gamins de tête avaient commencé à descendre. Soudain, l’un des hommes s’avança, l’agrippa par le bras, et le tira hors des rangs. Il s’échappa et se re-glissa à sa place, parmi les autres. Cette fois, l’homme le frappa, lui tira les cheveux. -. Pas pour toi, cheveux-blancs !-. Il y eut une grêle de pierres. Saignant, il s’enfuit dans la nuit. De la Kiva éclairée de rouge, venait un bruit de chants. Le dernier des gamins était arrivé en bas de l’échelle. Il était tout seul.

Tout seul, en dehors du pueblo, sur la plaine nue de la Mesa. De la coupure de son poignet, le sang jaillissait encore.- Une goutte, une goutte, une goutte…-. demain, et puis demain, et puis demain-. Il avait découvert le Temps, la Mort, et Dieu. » Aldous Huxley (Le meilleur des mondes)

5 réflexions sur “Initiatique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s