Le cochon dans le saloir

 »-. Ce que je voulais te dire, c’est que si par malheur il était arrivé quelque chose… Dans ta rue… -. Ma mère et ma sœur…seront sûrement restées au fond de leur cave…

-. Mais bien sûr ! Mais quand même, je vais te laisser mon point de repli, au cas où le besoin s’en ferait sentir. Ce que je ne souhaite pas, bien entendu. Voilà. Je pressens qu’ici, cela va devenir intenable, à cause de l’impossibilité de trouver de la nourriture pour nous tous, et donc de survivre si nous ne voulons pas nous séparer. Si je parviens dès lors à récupérer le fourgon et les deux chevaux que nous utilisions pour nos déplacements, j’ai l’intention d’emmener tout mon petit monde dans une maison que je possède, à une vingtaine de kilomètres de Dresde, sur la pente de la montagne –. Mais est-ce que cela ne sera pas encore plus difficile de vous nourrir là-haut ? -. Peut-être était-ce un pressentiment. Ou alors ai-je ressenti tout à coup les privilèges d’être à la fois le chef d’une institution renommée et le propriétaire d’un modeste cheptel… Toujours est-il que j’ai eu l’autorisation de faire tuer et saler un cochon de cent cinquante kilos. Pour promouvoir et aider le chant choral, probablement ! Je ne me le suis fait pas dire deux fois, je te prie de le croire.

-. Merci, merci bien. Mais… -. Bien entendu je préfère que tu ne viennes pas. Ça prouverait que tout s’est bien passé pour toi. Et puis il faudrait que tu aimes le petit salé à la folie. -. Oui, je l’aime bien… Enfin, non. Enfin bon, je m’en vais. Au fait, je m’appelle Johanna. » Michel Coulonges (L’adieu à la femme sauvage)

2 réflexions sur “Le cochon dans le saloir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s