Sortir du brasier. Sortir !

 »-. N’ouvrez pas, ce sera pire ! -. Tout est en đŸ”„, au-dessus, vous vous rendez compte ? -. Ici, on peut tenir, alors qu’au-dessus on brĂ»le !

Soudain une haute silhouette masculine se dressa au-dessus de la masse quinteuse et agitĂ©e. Sans doute l’homme Ă©tait-il montĂ© sur l’une des marches. Sortant de sa poche une lampe, il en promena le faisceau sur lui-mĂȘme pour ĂȘtre vu de chacun. Son visage Ă©tait jeune et Ă©nergique. – Écoutez-moi, dit-il d’une voix forte en courtes phrases saccadĂ©es. On a le choix entre ĂȘtre cuits rĂŽtis ou Ă  l’Ă©touffĂ©e. Contrairement Ă  monsieur, je crois que c’est le second mode de cuisson qui nous attend. Or la seule chance que nous ayons d’Ă©chapper Ă  l’asphyxie est de tenter une sortie. Qui m’aime me suive.

-. Mais le đŸ”„, mais le feu, c’est notre sort Ă  tous que vous mettez en jeu si vous ouvrez une brĂšche… -. Je n’ouvre pas une brĂšche, j’ouvre une porte. C’est mon droit le plus strict. Ecoutez, ceux qui veulent venir avec moi. Il y a des baquets d’eau sur les marches, comme dans toutes les caves. Veillez Ă  mouiller vos manteaux… Tous les habits sont trempĂ©s ? Quand je crierai Maintenant, vous vous ruerez tous derriĂšre moi. Vous vous souvenez, l’escalier, la grande salle Ă  droite. Le vestibule, la cour et la place de la Poste. N’approchez pas des grilles, c’est du fer rouge. Qui vient ? » Henri Coulonges (L’adieu Ă  la femme sauvage)

2 réflexions sur “Sortir du brasier. Sortir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s