Métis… Et alors ?

 »-. Un homme ou un Indien ?-. Ce doit être un sang-mêlé. Il est habillé à l’américaine, mais d’après ce que j’ai vu de son visage, ce n’est certainement pas un pur Irlandais… Il se dit avocat.

L’homme s’exprimait avec distinction et assurance. -. Mon nom est Tom English, mais les Sioux qui m’honorent de leur confiance m’appellent plus volontiers Black Jacket, ou Tonnerre de Paroles, à cause de mes vêtements ou de ma profession. Je suis avocat, j’ai étudié à Londres et à Paris, après avoir pris mes grades à Columbia. Ma mère est une Indienne Choctaw et mon père, d’après ce que j’ai pu apprendre, un Anglais de passage, il y a bien longtemps, à Prairie du Chien.

. Peut-on savoir qui a payé vos études ? -. L’homme se redressa, visiblement agacé par cette question. Ses yeux verts parurent dénués de toute aménité. -. Ma mère était la princesse Homachsch Kakatohs, ce qui signifie Grande Etoile. On l’appelait Menth. Chassée de sa tribu avec l’enfant blanc qu’elle portait, elle fut recueillie par des missionnaires et élevée dans un orphelinat de Saint-Louis. Elle est devenue professeur de danse et de chant. C’est par son travail qu’elle a gagné de quoi me faire instruire.’‘ Maurice Denuzière ( Fausse-Rivière)

4 réflexions sur “Métis… Et alors ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s