La rentrée des classes

 »-. Elle se sentit prise d’une telle panique qu’elle dit à voix haute : –Il faut que j’y aille.

Une fumée de charbon, noire, issue du tuyau de poêle du vieux baraquement, montait dans le ciel matinal. Deux autres traces de pas conduisaient à la porte. Laura entendit des voix à l’intérieur. Elle rassembla son courage durant un cours moment, ouvrit la porte et entra. Devant la rangée de pupitres se trouvait un gros poêle et les côtés ventrus avaient pris une couleur rouge cerise sous l’effet des flammes. Les futurs élèves de Laura attendaient debout. Formant cercle autour du poêle. Ils étaient cinq en tout, deux des garçons et l’une des filles étaient plus grands qu’elle. Elle parvint à prononcer un :- Bonjour.

Tous lui répondirent, sans la quitter des yeux. Un carré de lumière pénétrait par une petite fenêtre située près de la porte. Au-delà, dans l’angle, près du poêle, se dressaient une petite table et une chaise. -. C’est le bureau de la maîtresse, pensa Laura, puis, soudain, -. Oh, mon Dieu ! C’est moi la maîtresse ! » Laura Ingalls-Wilder (La petite maison dans la prairie)

4 réflexions sur “La rentrée des classes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s