La montre à remonter le temps

 »-. C’est en redécouvrant, au fond du tiroir de mon bureau, cette montre de gousset dont la mécanique paraissait assoupie, que m’est apparue une sorte d’urgence à raconter une histoire, son histoire d’ailleurs, plus que la mienne. C’est un peu comme si elle avait cherché à me rappeler que le temps m’est compté, ainsi qu’à tout humain, et que chaque parcelle de ce précieux temps devrait être mise à profit.

En contemplant cette magnifique pièce de mécanique et d’orfèvrerie, m’est revenue la conviction de Voltaire selon laquelle on ne peut croire que cette horloge existe et qu’il n’y ait point d’horloger. Elle est, à mes yeux, beaucoup plus qu’un objet inanimé entre mes mains, et dont j’aurais la parfaite maîtrise. Elle rappelle à chacun de ses possesseurs que, si l’homme dit et se prétend maître de l’espace, il n’est nullement maître du temps. » Gérard Gettour-Baron (Les maîtres du temps)

Une réflexion sur “La montre à remonter le temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s