Coule l’Eze en vallée d’Aygues

 »-. Dans la vallée d’Aygues coule une rivière. Elle va cheminant sur son lit de pierres. Souvent docile, parfois torrent, l’Eze est son nom. Affluent de la Durance, elle naît au Lubéron.

Tour à tour calme et bienfaisante, tour à tour courroucée, inquiétante, suivant les caprices du temps, abondamment elle irrigue les terres. Ou, furieuse, déchaîne sa colère. En crue elle emporte les champs, paisible elle serpente et court lentement, sautille entre les galets aux reflets changeants.

Courbés par le vent, les beaux arbres de ses rives, dans l’onde claire se reflètent et se mirent. Quelques pêcheurs solitaires y taquinent le goujon, plutôt pour se distraire, car rare est le poisson.

Quand l’orage gronde au Lubéron, grossie par l’eau qui ravine ses monts, elle déracine les arbres, emporte les troncs. Ses flots boueux, rouges, passent à peine sous les ponts ». Lucien Pourrier (Du fond du coeur)

2 réflexions sur “Coule l’Eze en vallée d’Aygues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s