On ne chante plus… Je suis désenchantée…

Le lundi soir, c’est chorale, nous nous régalons de musique du monde, gospels, chansons françaises. Le mardi soir, seconde chorale, c’est du lourd, nous répétons rien moins que les cantates profanes Carmina Burana de Carl Off.

Adieu à  »cantates profanes Carmina Burana ». Vendu -A ranger parmi les beaux, et tristes, souvenirs musicaux-

Je suis soprano, j’aime chanter. J’aime chanter en bonne compagnie pour sentir vibrer mes camarades, et surtout le public. Mais cela, c’était avant. Avant les mesures sanitaires draconiennes prises pour enrayer la propagation du coronavirus. L’une des chorales est fermée, aucune date de reprise n’étant à l’ordre du jour. Les concerts sont annulés, définitivement, son chef est congédié, provisoirement je l’espère. On agite des solutions farfelues, telles chanter à soixante choristes dans une grange... sauf coup de théâtre…Ce sera sans moi. La seconde structure nous propose des conditions de répétitions qui se sont déjà révélées impraticables. Aucune visibilité, aucun programme, aucun souffle, un effectif réduit… Ce sera sans moi.

Mine de rien, mes rendez-vous hebdomadaires rythmaient ma semaine, comme une bouffée d’air enchanté. Avec leurs petits travers, trop de bises (je déteste), trop d’anniversaires à fêter (je déteste), trop de bavardages (je déteste), que je me mets à regretter avec nostalgie. Avec leurs rendez-vous d’amitié, de travail partagé, de partitions à déchiffrer et de paroles à mémoriser, de rencontres improbables, de projets farfelus. Et surtout de musique. Mais cela, c’était avant...

Mon conseil, ou plutôt le votre. -. Là, je l’avoue, je suis en panne d’idées pour positiver. Que celle ou celui qui a une suggestion lève la main !-. Car, certes, il va falloir faire autrement… mais comment chanter sans ouvrir la bouche qui crache le virus ?

7 réflexions sur “On ne chante plus… Je suis désenchantée…

  1. Tout pareil de mon côté, mais alto. Ça me manque !
    … pendant que dans les salles de sport, on peut enlever le masque…

    Ma chorale cherche un endroit où chanter « au black ». Le chef est salarié de l’asso donc il faut voir aussi comment le rémunérer officiellement. L’asso est en péril, des adhérents ont abandonné. Bref, je ne sais pas si on va y arriver !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s