Une île nommée Bassalane

 »-. N’est pas bon Hollandais qui veut. Bassalane est peut-être une île, c’est une île d’artifice, quasiment un polder. Si des fous n’avaient pas, au dix-huitième siècle, approfondi les salines et élevé les digues, si des arrière-grands-parents n’avaient tenu, au dix-neuvième siècle, à transformer ces salines en étangs à 🎏, le Bassin aurait tout organisé à sa guise, il aurait accompli sa razzia.

Ma propriété, c’est du vol. Qu’advienne en décembre une tempête aussi violente que celle de l’an passé et la marée s’engouffrera dans tous les trous qu’elle découvrira. Bien fait pour moi. A ce Bassin, on lui demande tout. On le pille, on le ronge, on y laisse sa peau, celle des autres, et on voudrait qu’il oubliât de se réveiller. Il dort, mais un beau jour, ou une belle nuit, c’est lui qui vous en met plein la figure…

… Se reflétant dans le miroir de Bassalane, Marthe baisse les bras. Elle se voit pauvre-riche propriétaire chahutée par les éléments, se sait pauvre de ce qu’elle possède, une île, des alevins, des vaches et des emmerdements. Riche de tout ce qui ne lui appartient pas, le Bassin, ses flux, ses reflux, ses sysygies, le nacré de ses eaux hautes, l’odeur insinuante de ses vases verdâtres cloutées de flaques argentées, le blanc immaculé de ses cygnes, le gris cendré de ses hérons, l’éclat de ses aigrettes, le jais de ses cormorans ravageurs. » Michelle Perrein (Les Cotonniers de Bassalane)

2 réflexions sur “Une île nommée Bassalane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s