Le décor est planté

 »-. La pièce était ouverte. Judith se retrouva dans une longue pièce spacieuse et claire qui occupait tout le rez-de-chaussée, un mur de séparation ayant été abattu. Une sorte d’atelier, se dit-elle. Les murs étaient blancs, la moquette beige et les rideaux en lin naturel. Les rideaux noirs obligatoires étaient roulés, de sorte que la lumière matinale filtrait à travers la trame lâche du lin. Un kilim était jeté sur le dossier du sofa, devant lequel il y avait une table basse composée d’une plaque de verre soutenue par deux lions en porcelaine ancienne, sans doute venus de Chine il y avait bien longtemps. Sur cette table s’empilaient des livres, et au centre trônait une sculpture moderne.

Surprenant. En poursuivant son inspection, Judith aperçut une toile abstraite accrochée au-dessus de la cheminée, sans cadre. Granuleuse et brillante, la peinture semblait avoir été appliqué au couteau. De chaque côté de la cheminée, deux niches contenaient une collection de coupes vertes et bleu vif. Par la fenêtre, on apercevait le jardin, longue pelouse flanquée de massifs débordants de dahlias et d’asters de couleurs vives.

Judith, près de la fenêtre, tournait les pages d’un livre de reproduction en couleurs des oeuvres de Van Gogh. -. Je ne sais pas si j’aime Van Gogh ou non. -. Il est un peu déroutant, n’est-ce pas ? Mais j’aime ses ciels d’orage, ses champs jaunes et ses ciels crayeux. -. La pièce est ravissante. Pas du tout ce que j’attendais. » Rosamunde Pilcher (Retour en Cornouailles)

4 réflexions sur “Le décor est planté

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s