Théoricien (ne)s… Mais pas trop

Discussion amicale et constructive avec un pote artiste-peintre, diplômé des Beaux-Arts et titulaire de divers cours d’arts plastiques. Son curriculum vitæ parle pour lui, le mien est quasi inexistant…

Ma méthode d’enseignement, en  »autonomie progressive » l’intéresse… Mon public diffère du sien. Mes élèves, pour une somme modique, fréquentent un atelier participatif. Ce sont, compte tenu du créneau horaire, pour la plupart des retraité(e)s, pour lesquels la notion de temps dévolu à l’apprentissage importe. On évolue plus ou moins rapidement en se faisant plaisir, sans toutefois faire l’impasse (car je suis exigeante) sur les notions de base qui permettront de progresser. Le but étant d’apprendre, ou de reprendre ensemble, le dessin, la perspective, la composition, la gamme chromatique, de façon échelonnée et ludique. Mais, jamais, je ne cache l’essentiel à mes élèves, à savoir que le travail et la motivation seront leurs meilleurs alliés.

Mon interlocuteur n’agit pas autrement lors de ses cours destinés à un plus jeune public. Quant aux adultes, son discours est plus consensuel, plus modéré, voire carrément édulcoré. Je le pressens, à demi-mots, sans que le concept soit posé. Ses élèves attendent un travail cadré, des bases solides sans qu’interviennent la fantaisie ni l’interprétation personnelle. Ils ne se lanceront pas  »en solo » tant qu’ils ne seront pas prêts. Bref, ils en veulent pour leur argent !

Mon conseil. -. Aucune méthode n’est bonne, ou mauvaise. Pragmatique, ou théoricien ? L’important, c’est d’y croire…et surtout de s’y tenir. -. Le débutant doit pouvoir trouver sa place dans un groupe, un atelier, une méthode, une organisation, un agenda artistique, une progression, quels qu’ils soient. Sinon c’est l’échec assuré, pour le formateur, et surtout pour l’apprenti-peintre. – A défaut de diplômes, l’enthousiasme, l’expérience, la pédagogie, le bon sens… cela compte aussi pour partager sa passion de la peinture.

Carton entoilé à l’usage des débutants… Une première approche ludique de la peinture

3 réflexions sur “Théoricien (ne)s… Mais pas trop

Répondre à Patrick Blanchon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s