Pour les beaux yeux d’Evelyn

 »-. La porte de la demeure des fouilles s’ouvrit avec fracas. -. Carter, vous êtes là ? Répondez, Carter ! -. Je suis dans ma chambre, Monsieur le comte. -. Evelyn m’a tout raconté. -. Elle a eu raison. -. Je vous interdis de la revoir. -. Pourquoi ? -. Vous n’êtes pas du même monde. -. Elle, une aristocrate, moi un roturier. -. Exactement.

-. Si je vous demande sa ✋, vous la refuserez ? -. J’y suis obligé. -. Quelle loi vous contraint ?-. La morale et la coutume. -. Vous n’y croyez pas vous-même, votre caractère, votre existence démentent ce conformisme. -. J’y crois pour ma fille, et je lutterai contre sa folie. -. M’aimer, une folie ?-. Comprenez-le, Howard !-. Je refuse.- Aujourd’hui, un roturier peut épouser la fille d’un comte.

. Vous vous méprenez. Votre seul amour, c’est la vallée des rois. Voilà la vraie raison de mon refus. Je dois vous protéger contre vous-même. -. Ne décidez pas de mes sentiments. –. Oubliez Evelyn. Faites-vous violence. Elle a vingt-deux ans, et vous cinquante ! C’est une monstruosité, Carter. -. Ne vous abaissez pas à discuter avec un monstre. Sortez ! -. Savez-vous ce que cela signifie ? -. Le comte renvoie le roturier. Notre collaboration est terminée. » Christian Jacq (L’Affaire Toutankhamon)

2 réflexions sur “Pour les beaux yeux d’Evelyn

  1. Ping : Pour les beaux yeux d’Evelyn — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s