Le Rocher du Sel

 »-. Enfin, la montagne qu’ils espéraient atteindre depuis une semaine se dressa devant eux. Ils avaient gagné le faîte d’une simple ondulation du plateau derrière, s’étendait une dépression assez profonde et, au-delà de cette sebkha, un relief rocheux et tourmenté contrastait avec la nudité plane de la steppe qui venait de parcourir. Une roche semblant faite de pierres lunaires surplombait l’entrée d’une large gorge ascendante, sorte de grand col peu élevé permettant de traverser la montagne. Elle affectait, selon les éclairages, des formes différentes, tantôt cheval d’apocalypse, tantôt 🦁, tantôt sphinx ! Si Ahmed, la désignant du bout de sa cravache, dit à Aurélie : -. Le Rocher de Sel-.

Cette falaise peu prononcée, ce relief à vrai dire bancal, c’était la frange montagneuse qu’ils avaient mis tant de jours à atteindre. Maintenant qu’ils la touchaient du doigt, il ne s’agissait plus que d’un simple bord de faille, un relief d’une centaine de mètres à peine. -. Tout le désert est ainsi, ma colombe. Un pays où le rêve change les dimensions. Les montagnes qu’on voit d’aussi loin ne sont, lorsque l’on y arrive, que de simples mouvements de terrain. Par contre, les reliefs que nous verrons plus au sud, lorsque on les pénètre, se révèlent au voyageur comme un redoutable djebel. » Roger Frison-Roche (Djebel Amour)

2 réflexions sur “Le Rocher du Sel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s