Enterrer la hache de guerre

 »-. La dernière et la plus importante des cérémonies observées par les Indiens, lorsqu’ils font la paix, est celle qui consiste à enterrer la hache de guerre. Lorsque les guerriers furent réunis pour cette cérémonie, un des chefs se leva et, après avoir témoigné de vifs regrets sur la trop courte durée de la dernière Paix, et après avoir exprimé le désir que celle-ci fût plus durable, il proposa d’arracher un grand chêne qui était devant eux. Et d’enterrer la hache sous ses racines, afin qu’elle y demeura dans un éternel repos.

Un autre chef dit que les arbres étaient exposés à être déracinée par les vents, qu’ils étaient au moins destinés à tomber de vieillesse. Et que, désirant qu’une paix perpétuelle fût établie entre eux et leurs anciens ennemis, il croyait qu’il valait mieux enterrer la hache sous la haute montagne qui était derrière les bois.

Un troisième chef se leva et parla ainsi à l’assemblée. –Quant à moi, je ne suis qu’un homme, je n’ai pas la force du Grand Esprit pour arracher les arbres des forêts, ni pour déplacer les montagnes, afin d’y enterrer la hache de guerre. Mais je propose de la jeter au milieu de ce lac profond, où aucun mortel ne pourra l’aller chercher. Et où elle restera ensevelie pour jamais. » Isaac Weld ( Voyage au Canada, publié en 1799)

Une réflexion sur “Enterrer la hache de guerre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s