Île en vue !

 »-. Le bateau roulait vent arrière sur les eaux, comme s’il ne les effleurait même pas. De l’écume soulevée par les deux étraves retombait en embruns sur le corps de Paul. Le soleil brûlait, le vent tiraillait sa longue chevelure, emmêlait sa barbe qu’il avait laissé pousser. A présent, il avait presque le même physique que son père vingt ans auparavant, celui d’un homme qui a conquis la mer et qui a résolu de vivre sa vie.

Admirable, encadrée d’or par le soleil, l’île surgit à l’horizon… Une carapace de tortue brillante, bombée, moussue. Lentement, ses contours se précisèrent sur le fond du ciel, rochers, cocotiers, plage sableuse… Il amena la voile et se laissa emporter par le courant qui aboutissait au flanc ouest de l’île. On l’avait guidé vers le débarcadère des morts. De loin déjà, il aperçut le totem gigantesque aux yeux rouges exhorbités.

-. Je vais surprendre mes parents. De ce côté, ils ne peuvent me voir arriver. Tout à coup je me trouverai devant eux, comme si j’étais tombé du ciel.- Il se fit porter par une grosse lame et jeta des cris de joie lorsque son bateau s’échoua sur le sable tandis que la mer se retirait sous son étrave. » Konsalik (Aimer sous les palmes)

2 réflexions sur “Île en vue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s