Mourir d’amour

« -. Les garde-t-elle longtemps ? -. Cela dépend d’eux et du plaisir qu’elle y trouve. Deux mois, trois mois en moyenne. Cela dépend. Un grand officier belge, taillé en colosse, n’a pas fait huit jours. Par contre, tout le monde se rappelle ici le petit Douglas Kaine, un officier anglais, elle l’a gardé près d’un an.

-. Et puis ? -. Et puis, il est mort.- . De quoi est-il mort ? -. Comme tous les autres, d’amour. D’amour, ils meurent tous d’amour, quand ils voient que leur temps est fini, et qu’on part en chercher d’autres. Plusieurs sont morts doucement, avec aux yeux de grosses larmes. Ils ne dormaient ni ne mangeaient plus. Un officier de marine français est devenu fou. Il chantait, la nuit, un triste chant de chez lui qui résonnait dans toute la montagne. Un autre, un Espagnol, était comme enragé, il voulait mordre, il a fallu l’abattre. Beaucoup sont morts du kif, un kif plus violent que l’opium. Quand ils n’ont plus Antinéa, ils fument, fument. La plupart sont morts ainsi… Les plus heureux. Le petit Kaine est mort autrement.

. Comment est mort le petit Kaine ?– … Trompant la surveillance de ses gardiens, il sauta par la fenêtre, d’une hauteur de deux cents pieds. Dans la salle de marbre rouge, il occupe la niche numéro 26-…/… Le numéro 26. C’est bien lui. Lieutenant Douglas Kaine, né à Édimbourg le 21 septembre 1890. Mort au Hoggar, le 16 juillet 1890. » Pierre Benoit (L’ Atlantide)


		

3 réflexions sur “Mourir d’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s