Cérémoniaque

 »-. Lorsque le soleil eut atteint son point culminant dans les cieux, la cérémonie propritiatoire atteignit aussi son ultime degré d’exaltation. Les corps bruns des danseurs virevoltaient, se tordaient. Soudain, après un cri brusque arraché à de multiples gorges, une sorte de stupeur parut frapper ces êtres suants. Ils s’abattirent sur le sable, visage contre terre, entre les supports de bambou, les plaques de bois peintes, les guirlandes tendues et les poteaux en ignition, sans cesse renouvelés. Et, dans cette posture, ils attendirent en toute humilité.

Les sorciers et les trois chefs s’en furent solennellement vers la pirogue de tête, la plus vaste, et en sortirent une grande idole sculptée. Elle était faite de trois parties, des jambes en colonnes, un torse puissant, une tête allongée aux yeux exorbités. Lorsque ces trois parties furent emboîtées l’une dans l’autre, l’idole devait mesurer plus de quatre mètres de hauteur.

Là où la grève finissait et où la colline s’élevait en pente douce vers le sommeil recelant la divine source d’eau pure, les indigènes plantèrent leur totem et l’enveloppèrent de guirlandes de fleurs. Puis ils apportèrent dix 🐓 vivants qui se trouvaient dans les canots. Les sorciers les sacrifièrent en leur tranchant la tête d’un coup de poignard afin d’asperger de leur sang l’idole affreuse. Ils placèrent ensuite les coqs sacrifiés en cercle autour d’elle. A présent les esprits des ancêtres pouvaient reparaître. Ils avaient une nouvelle patrie. » Konsalik (Aimer sous les palmes)

2 réflexions sur “Cérémoniaque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s