L’étendard du Prophète flotte sur la caravane

 »-. La Grande Forêt !– . Depuis deux semaines, leur caravane s’avance lentement sur l’immensité de la pénéplaine d’Alfa. Les pluies d’hiver ont été abondantes. Aurélie a profité de l’abondance des pâturages sur les hauts plateaux pour refaire la bosse de ses chameaux. A vrai dire, elle jouit intensément de ce voyage. Elle se sent maîtresse absolue de cet univers démesuré. Rien ne la presse. Elle est seule et apprécie sa solitude. Seule ! C’est-à-dire sans époux, sans fonction officielle, sans visites imposées. L’étendard du Prophète signale simplement son appartenance princière aux tribus nomades rencontrées.

Aurélie se rend à Alger pour y acheter et en ramener les matériaux nécessaires à l’achèvement de Kourdane : les céramiques pour les murs, les boiseries des portes et des fenêtres, les glaces et le mobilier destiné à garnir les nombreuses pièces de son nouveau palais. Elle trouvera à Alger ce que le désert ne peut lui fournir, et tout ce qu’elle a fait venir de Paris…

... Quel progrès, en treize années ! Une femme blanche, une roumia, remonte du Sud à la tête d’une caravane de chameaux ! Et sur son passage, les nomades viennent la saluer avec respect. Elle a traversé la zone d’insécurité de l’Atlas saharien où ne s’aventure qu’en force l’armée française. Et maintenant, après des jours passés sur l’incommensurable étendue des hautes plaines, marchant à l’étoile, traversant au pas les mirages des chotts où les sabots de son cheval semblent éclabousser la lumière, Aurélie sort du désert. » Roger Frison-Roche (Djebel Amour)

2 réflexions sur “L’étendard du Prophète flotte sur la caravane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s