La bouille de Marley

 »-. Une fois par semaine, le journal local mettait à l’honneur un chien sans abri qui cherchait une nouvelle 🏠. Ce jour-là, j’avais sous les yeux la bouille d’un chien que j’aurais reconnu entre mille. Notre Marley. Ou du moins un chien qui aurait pu être son jumeau. C’était un gros labrador jaune avec une tête en forme d’enclume. Il y avait son nom sous la photo, Lucky. Je lus le descriptif à haute voix –. Je suis plein d’entrain. Je ferais un malheur dans une maison tranquille, même si je dois canaliser mon inépuisable énergie. Je n’ai pas eu une vie facile, alors ma nouvelle famille devra faire preuve de patience avec moi et continuer à m’apprendre les bonnes manières.

-. Mon dieu, c’est lui. Il est revenu de chez les morts. -. Réincarnation ! -. Je suppose que nous pourrions aller jeter un coup d’œil… -. Juste pour le plaisir. -. Oui, par simple curiosité. -. Quel mal y a-t-il à faire un saut là-bas ? -. Il n’y a aucun mal. -. Eh bien, alors, pourquoi pas ? -. Qu’avons-nous à perdre… » John Grogan (Mon histoire d’amour avec le pire chien du monde)

3 réflexions sur “La bouille de Marley

  1. Ping : La bouille de Marley — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s