Noël sous la neige

 »-. Durant la semaine précédant le grand jour, les trois enfants se postèrent devant la fenêtre pendant des heures, les yeux rivés sur le ciel terreux comme s’ils pouvaient obliger les nuages à se crever par la seule force de leur volonté. -. Allez, viens, neige !– chantonnaient-ils.

Ils ne l’avaient jamais vue. Nous-mêmes ne l’avions pas vue depuis plus de dix ans. Nous voulions la neige, mais les ☁️ refusaient de nous la livrer. Où était cette fichue neige ? Jenny et moi commencions à regretter d’avoir annoncé les premiers flocons avec une telle assurance. Tandis que nous apportions notre sapin fraichement coupé à la 🏠, les enfants se plaignirent de s’être fait avoir. D’abord, pas de crayons. Maintenant, pas de neige. Quel était le prochain mensonge ? -. Il y a peut-être des petits garçons et des petites filles qui en ont plus besoin que nous ? Ouais, ouais, bien sûr, papa…-

Trois semaines après la nouvelle année, la neige me sauva enfin de mon purgatoire. Elle se mit à tomber la nuit, quand tout le monde était endormi. -. Regardez, regardez, elle est là ! -. Bien sûr qu’elle est là ! Qu’est-ce que j’avais dit ! » John Grogan (Mon histoire d’amour avec le pire chien du monde)

4 réflexions sur “Noël sous la neige

  1. Ping : Noël sous la neige — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s