Que ce site est triste…

 »-. Sur le rivage du lac Léman, au pied des Dents du Midi, le vieux château de Chilton semble méditer sur son passé. Forteresse plusieurs fois détruite au Moyen Âge, il devint résidence des comtes de Savoie, puis prison d’état.

Après avoir visité ses sombres cachots, Lord Byron s’écria dans un accès de révolte : – Liberté, souffle éternel de l’âme indépendante, tu ne brilles nulle part d’un plus vif éclat que dans l’obscurité d’un cachot-. Quant à son compagnon, le poète anglais Shelley, qui le visita en même temps que lui, il déclara : – Je n’ai jamais vu un monument plus terrible de cette tyrannie froide et inhumaine que l’homme trouve à exercer sur l’homme-.

Byron revint plusieurs fois sur ce site. Une promenade en barque sur le lac Léman lui inspira les lignes suivantes :– J’aimais, jadis, les mugissement de l’océan furieux, mais ton doux murmure m’attendrit comme une sœur qui me reprocherait d’avoir aimé de sombres plaisirs-. » Thomas Estener

2 réflexions sur “Que ce site est triste…

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s